Côte d’Ivoire: la Force Française Licorne laisse place aux «FFCI»

Les 20 et 21 Janvier 2015, ce sont deux jours de festivités ont clôturé la fin de l’opération Licorne en Côte d’Ivoire, laissant place aux Forces Françaises en Côte...

Les 20 et 21 Janvier 2015, ce sont deux jours de festivités ont clôturé la fin de l’opération Licorne en Côte d’Ivoire, laissant place aux Forces Françaises en Côte d’Ivoire(FFCI). La cérémonie officielle a eu lieu à la Base militaire du 43e BIMA à Abidjan.

12 ans d’actions sur le territoire ivoirien, « l’Opération Licorne » a pris fin le mercredi 21 Janvier 2015 au cours d’une cérémonie militaire au camp du 43ème Bataillon d’Infanterie de Marine à Port-bouët (Abidjan). En effet, 85000 militaires français ont foulé le sol ivoirien lors de la crise militaro-politique qu’a connue la Côte d’ivoire en 2002.

Les objectifs qui justifiaient cet engagement militaire ont été atteints, selon les autorités militaires françaises. Il s’agit notamment de la normalisation de la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire, sa contribution à l’évolution de cette situation en accompagnant la réforme de l’armée ivoirienne, à la fois dans le cadre de sa coopération militaire bilatérale avec les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) et son appui à l’action de l’Organisation des Nations Unies en Côte d’Ivoire(ONUCI).

Cette cérémonie militaire a été marquée par des journées commémoratives mettant en relief la richesse culturelle et artistique de la Côte d’Ivoire appuyée de son formidable potentiel économique. La veille (mardi 20 Janvier 2015), Magic System a apporté la gaieté dans ce camp en face d’un public venu nombreux. Et le jour même de la cérémonie, on a assisté de manière successive au spectacle du Ballet National de Côte d’Ivoire, admiré les chants de la Chorale petit Chœur Notre Dame du refuge de la Paroisse Sainte Anne de Port-bouêt, la somptueuse prestation de la Garde Républicaine ivoirienne, le défilé de trois troupes françaises de l’opération Licorne, suivi du changement de leur statut en FFCI, s’inscrivant dans le respect du nouvel accord de partenariat de sécurité et de défense signé en 2012 entre Côte d’Ivoire et la France et clôturé par un feu d’artifice.

Cette cérémonie militaire s’est déroulée en présence du Ministre d’Etat ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, du Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serré et plusieurs autorités militaires, notamment le Chef d’Etat-major des Armées ivoiriennes, le Général Soumaïla Bakayoko et du Contre-amiral Laurent Isnard, représentant le Chef d’Etat-major des Armées Françaises.

Commentaires

Catégories
Actualité

LIRE AUSSI

Watch Dragon ball super